Déployer le menu

Projet de recherche

Stress professionnel chez les paramédics : des impacts physiologiques chez les travailleurs vers l'action en prévention organisationnelle

2010-2013

Sandrine Hegg-Deloye et Nathalie Jauvin.

Résumé

Projet de doctorat de Sandrine Hegg-Deloye Les services ambulanciers représentent le maillon qui assure la prestation des soins préhospitaliers d'urgence par l'utilisation du transport sanitaire terrestre (l'ambulance). Le technicien-ambulancier (TA) a comme fonction de délivrer les soins d'urgence préhospitaliers tout en assurant, de façon sécuritaire, le transport de la personne prise en charge. Son objectif est de réduire au minimum la mortalité et la morbidité des bénéficiaires en minimisant le temps de réponse. Cependant, chaque jour de travail est imprévisible. Le TA ne peut pas prévoir l'ensemble des activités de sa journée de travail (nombre d'intervention, période de disponibilité pour les repas, périodes d'inactivité, kilométrage à parcourir, gravité des interventions ou encore climat et trafic routier...). Face à ces multiples contraintes, qui constituent l'essence même de son métier, le TA est obligé de maintenir son niveau de vigilance en continu, ce qui peut occasionner du stress aigu en emploi. De plus, la combinaison répétée des exigences physiques et mentales, leur intensité et leur fréquence pourrait être une source de stress chronique pour les travailleurs. Or, le stress chronique, synonyme d'épuisement corporel, peut causer de l'hypertension artérielle, de l'obésité abdominale, ainsi que des problèmes cardiaques. Les études qui se sont intéressées à l'état de santé des ambulanciers, au travers de différentes mesures physiologiques et épidémiologiques, le confirment. En effet, certains indicateurs de stress (pression artérielle, rythme cardiaque, niveau de cortisol) sont plus élevés en emploi comparativement aux journées de congé et une prévalence d'un surplus de poids est rapportée parmi les professionnels qui sont engagés dans les services d'ambulance. Dans ce projet doctoral, nous désirons identifier avec plus de précision les réactions physiologiques face au stress vécu en emploi, auprès des travailleurs de la ville de Québec. Nous désirons également identifier les conséquences sur les comportements alimentaires. Pour réaliser ceci, trois protocoles sont prévus. Un premier de nature épidémiologique permettra d'identifier la prévalence d'obésité ainsi que la présence de certains déterminants de santé reliés à l'emploi. Un deuxième permettra d'établir les bilans énergétiques des ambulanciers, lors d'un quart de travail et lors d'une journée de congé. Et finalement, un dernier nous permettra de mieux comprendre les réactions cardiaques face au stress en emploi comparativement au congé.

Financement

Subvention:

Il n'y a présentement aucune publication liée au projet de recherche sélectionné.
Il n'y a présentement aucune communication liée au projet de recherche sélectionné.

Retour à la liste des projets de recherche Haut de page